sweatless
recherche avancée
English

Print This PageBookmark This Page

Les antisudorifiques topiques pour traiter la transpiration excessive

Les antisudorifiques topiques renferment généralement des sels d’aluminium (par ex. Drysol®, Certain Dri®) ou de la méthénamine (par ex. Dehydral®) qui bloquent temporairement les canaux sudorifères à la surface de la peau pour prévenir la transpiration excessive. Le traitement avec ce genre de produit n’arrête pas la sueur, mais la retient simplement dans les canaux sudorifères bloqués.

L’antisudorifique topique est le traitement de l’hyperhidrose de première ligne pour les paumes, les pieds et les aisselles. Pour en savoir plus sur les formes de traitement qui s'offrent à vous, recherchez un spécialiste de la transpiration excessive dans votre région.

Le traitement en détail

Quelles zones du corps peut-il traiter?
Les paumes, les pieds et les aisselles.
Quels sont les effets secondaires possibles? Une irritation cutanée, un inconfort et une sensation « urticante ». Pour atténuer l’irritation, vous devez appliquer le produit sur les aisselles sèches au coucher et laver la zone touchée dans les six à huit heures suivantes1. Aucun effet indésirable à long terme n’est connu.
Combien coûte le traitement? Le prix des produits à plus forte concentration peut varier de 10 $ à 35 $ le flacon2.
Ce traitement est-il couvert par les assurances? Les antisudorifiques sont des produits en vente libre qui ne sont généralement pas couverts par les régimes d’assurance.

1 Haider A, Solish N. Focal hyperhidrosis: diagnosis and management. Canadian Medical Association Journal. 2005 January 4, 172(1): 69-75.

2 Données en dossier.

Back to Top