sweatless
recherche avancée
English

Print This PageBookmark This Page

Comprendre la transpiration

La transpiration est un processus naturel élémentaire de l’organisme qui régule la température corporelle. Le corps humain possède de deux à quatre millions de glandes sudoripares réparties sur presque toute sa surface. Ces glandes abaissent la température du corps en sécrétant un liquide sur la peau qui s’évapore et élimine la chaleur.

Comprendre la différence entre transpiration normale et transpiration excessive vous aidera à déterminer si vous avez besoin de rechercher un spécialiste de la transpiration excessive dans votre région afin de vous faire traiter.

Les types de glandes sudoripares

Toutes les glandes sudoripares sont activées par des signaux au cerveau déclenchés par divers facteurs comme la chaleur, le stress, les hormones, la maladie et l’activité physique. Voici les trois types de glandes sudoripares1 :

Glandes eccrines : ce sont les glandes sudoripares les plus nombreuses présentes sur presque tout le corps. Elles sont surtout concentrées dans la paume des mains, la plante des pieds, le front et les joues. Les glandes eccrines sont actives dès la naissance et contribuent au maintien de la température corporelle. Ces glandes sudoripares sont contrôlées par le système nerveux sympathique, un sous-système du système nerveux autonome.
Glandes apocrines : ce sont des glandes odoriférantes présentes surtout dans les parties du corps où sont concentrés les follicules pileux, comme le cuir chevelu ainsi que la région génitale et les aisselles. Ces glandes sudoripares s’ouvrent dans les follicules pileux et sont contrôlées par les hormones. Elles ne deviennent actives qu'à la puberté.
Glandes apoeccrines : ce sont des glandes sudoripares combinées présentes surtout dans les aisselles (région axillaire) et la région anale. Leur rôle dans l’hyperhidrose n'est pas clair.

Qu'est-ce que la transpiration excessive?

Une transpiration qui devient trop abondante et imprévisible peut être causée par un problème médical appelé hyperhidrose. Même s’il peut apparaître dès l'âge de cinq ans, ce problème survient la plupart du temps à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Les personnes atteintes d’hyperhidrose sont souvent gênées par une transpiration excessive de la tête et du visage, des pieds, des mains, des aisselles ou de l’aine.

Pour savoir si vous souffrez d’hyperhidrose, il est important d’obtenir un diagnostic d’un spécialiste de la transpiration excessive puisqu’il peut s’agir aussi du symptôme d'un trouble médical grave. En remplissant le questionnaire d’évaluation de l'Échelle d'intensité de l'hyperhidrose (Hih)2, affiché sur notre page Diagnostiquer l’hyperhidrose, vous pourrez mieux déterminer si vous en êtes atteint. Vous pourrez ensuite apporter vos résultats avec vous si vous décidez de consulter un spécialiste.


1 Haider A, Solish N. Focal hyperhidrosis: diagnosis and management. Canadian Medical Association Journal. 2005 January 4, 172(1): 69-75.

2 Solish N, et al. A Comprehensive Approach to the Recognition, Diagnosis, and Severity-Based Treatment of Focal Hyperhidrosis: Recommendations of the Canadian Hyperhidrosis Advisory Committee, p 908 - 923.

Back to Top